Retour à Tchernobyl 30 ans après

© AFP

26 Avril 1986. Un test sur le réacteur n°4 de la centrale de Tchernobyl en Ukraine tourne mal. La réaction nucléaire est multipliée par 100 en quelques secondes et provoque l’explosion du cœur du réacteur. Les rejets de matières radioactives dureront 10 jours et s’étendront sur une grande partie du continent européen.

© Vladimir REPIK - AFP

Au péril de leur vie, 600 000 hommes sont mobilisés pour stopper les rejets nucléaires et construire un immense sarcophage de confinement. Une véritable course contre la montre est engagée face à un "ennemi" invisible, inodore et impalpable, mais pourtant omniprésent.

© Sergei SUPINSKY - AFP

Les habitants, situés dans un périmètre de 30km autour de la centrale, sont évacués. La ville de Pripiat, comme de nombreux villages alentour, n'est plus qu'une ville fantôme au décor post-apocalyptique.

© Sergei SUPINSKY - AFP

Retour à Tchernobyl 30 ans après

© AFP - 2016

En ce début d'année 1986, le site de Tchernobyl, situé à un peu plus d'une centaine de kilomètres au Nord de Kiev en Ukraine, est le fleuron de l'industrie nucléaire soviétique. Equipés des plus récentes technologies, les 4 réacteurs de type RBMK1000 déjà mis en service, sur les 6 prévus au total, incarnent la puissance technologique de l'URSS. Pourtant, trois ans à peine après sa première mise en service, le réacteur 4 est pulvérisé par une explosion le 26 Avril. Retour sur la plus grande catastrophe nucléaire de tous les temps pour mieux en comprendre les raisons et les conséquences 30 ans après. 36 photos.

Ensemble respectons les droits d'auteurs

Respecter les droits d’auteurs c’est contribuer à soutenir le photojournalisme et défendre la pluralité de l’information. Toutes les photos présentées sur notre site sont exclusivement destinées à l’usage privé (cadre du cercle familial). La copie des images ou toute autre utilisation de ces images (notamment reproduction, diffusion sur internet, exposition en public, impressions ou tirages), sont strictement interdites.